Les différences entre un lait bio et non bio

Les différences entre un lait bio et non bio

La teneur en calcium et en protéine est la même pour le lait de vache bio et non bio. Cependant, le lait standard et le lait biologique ne sont pas les mêmes sous différents aspects. Principalement, cela se trouve au niveau du type de graisse consommée ainsi que l’absence de l’usage de pesticides.

Quelles différences entre les 2 laits ?

On peut citer par exemple le lien entre le lait conventionnel et la maladie de parkinson parce que ce dernier contient des pesticides qui entrent en interaction avec les graisses, des pesticides qui eux sont néfastes, mais aussi dangereux pour les cellules nerveuses. La consommation de lait bio peut donc ainsi aider à réduire l’exposition à ces facteurs comme les risques d’avoir le parkinson. La graisse du lait bio contient également de l’oméga 3 qui est très bon pour la santé.

S’il y a des différences entre le lait bio et le lait de vache traditionnel, elles ne sont pas aussi significatives que ça. En effet, elle se situe plus en profondeur, dans la traite de la vache. En effet, si un éleveur recueille le lait de la vache pendant sa gestation, les hormones comme les œstrogènes et les progestérones passent dans le lait, mais ne disparaissent pas alors que cela est problématique.

Des hormones mises en cause ?

Présente en de quantités importantes, ces hormones ne sont cependant pas détruites par la chaleur lors de la stérilisation. Ces hormones sont cependant aussi présentes dans le corps humain et les conséquences de cela ne sont pas encore bien déterminées jusque-là. Certaines études montrent cependant une augmentation du cancer de testicules chez les hommes suite à la consommation de lait industriel.

En effet, l’année dernière, des recherches ont démontré que les hommes qui avaient une consommation régulière de lait industriel ont moins de spermatozoïdes que les hommes qui n’en consomment pas. Généralement, le lait peut aussi des causé des maladies auto-immunes chez les personnes à risques, sauf que le lait bio n’assure pas non plus l’absence des mêmes faits. Ces hormones sont présentes en quantité très élevée et ne sont pas détruites par la chaleur or ce sont les mêmes que celles fabriquées par l’être humain.

Les problèmes liés à cela sont encore méconnus, car on n’a pas encore fait beaucoup d’études sur le sujet, mais une augmentation notable du cancer des testicules chez les consommateurs de lait industriel a été observée. L’année dernière, une étude américaine a montré que les jeunes hommes qui consomment régulièrement du lait possèdent moins de spermatozoïdes que ceux qui n’en consomment pas du tout. Le lait doit donc être consommé avec modération.


Avis Les différences entre un lait bio et non bio :